[HappyNews_Décembre] prime, congé de présence parentale, DSN, indemnité inflation

Comme chaque mois, HappyPaie fait le point sur les sujets qui ont le plus intéressé les professionnels de la paie. Pour le mois ce mois de novembre, c’est l’inclusion d’une prime variable qui a été le sujet le plus consulté.

La publication de la loi sur le congé de présence parentale est le second thème phare.

Viennent ensuite le BOSS et le passage d’un NTT à un NIR en DSN et l’indemnité inflation.

Bonne lecture !

#1 > Inclusion de prime en cas de maladie

Une prime variable doit être incluse dans le cadre du maintien de salaire en cas de maladie si la convention collective ne l’exclut pas.
Ainsi lorsqu’une convention collective prévoit, en cas de maladie, le maintien de la rémunération que le salarié aurait perçue s’il avait continué à travailler, l’employeur doit inclure la part variable de la rémunération dans le calcul du maintien de salaire dû à l’intéressé.

✅ C’est le sens de la décision commentée par les Editions Francis Lefebvre dans cet article. Lire la suite « [HappyNews_Décembre] prime, congé de présence parentale, DSN, indemnité inflation »

[HappyNews_Novembre] Indemnité inflation, Smic, congé paternité, absence de pass sanitaire,

C’est l’indemnité inflation annoncée qui a intéressé les professionnels de la paie sur les réseaux sociaux de HappyPaie.

C’est ce qui ressort du point mensuel de Happy Paie sur les sujets qui ont le plus intéressé les professionnels de la paie.

Le second sujet concerne la rémunération en cas d’inaptitude avec absence de licenciement. Viennent ensuite le congé paternité et le Smic.

Enfin, la suspension du contrat de travail en cas d’absence de pass sanitaire est un sujet phare du mois d’octobre.

Bonne lecture !

#1 > Indemnité inflation

Du nouveau sur les bulletins de paie de décembre 2021 : l’indemnité inflation

Le site du Gouvernement annonce le 21 octobre 2021, qu’une indemnité inflation de 100 € serait versée aux salariés en décembre 2021.

Cette indemnité concernera 38 millions de personnes. Ce sont celles qui touchent moins de 2.000 € de  rémunération nette mensuellle. Par ailleurs cette prime concerne les possesseurs d’automobile mais également ceux qui n’en possèdent pas.

Pour bénéficier de cette indemnité les salariés n’ont aucune démarche à faire.

Enfin, cette indemnité sera versée par :

  • Les employeurs pour les salariés ;
  • L’Urssaf pour les indépendants ;
  • Les caisses de retraite pour les retraités ;
  • Pôle emploi pour les demandeurs d’emploi.

✅ Légisocial présente les premiers contours du dispositif  dans un article.

Lire la suite « [HappyNews_Novembre] Indemnité inflation, Smic, congé paternité, absence de pass sanitaire, »

[HappyNews_Octobre] Activité partielle, Smic en DSN, prélèvement à la source

Comme en juillet, HappyPaie fait le point sur les sujets qui ont le plus intéressé les professionnels de la paie. Pour le mois de septembre, les dispositions relatives à l’activité partielle sont celles qui ont été les plus consultés.
Viennent ensuite les questions concernant les déclarations du Smic en DSN.
Enfin, l’évolution du prélèvement à la source est le troisième sujet ayant le plus intéressé notre profession.

Bonne lecture !

#1 > Indemnités journalières

Les règles dérogatoires d’octroi des indemnités journalières aux parents d’enfants testés positifs à la Covid sont harmonisées

En effet, depuis le 3 septembre 2021, quand un enfant est testé positif à la Covid-19, l’un des parents du foyer peut bénéficier d’indemnités journalières dérogatoires. Cela concerne les parents vaccinés ou non. Autre condition posée pour pouvoir bénéficier d’une indemnisation : l’impossibilité de télétravailler.

Un décret viendra donner un fondement juridique à cette mesure. En effet cette mesure a été annoncée, dans un premier temps, par voie de communiqué de presse.

✅ Les Éditions Francis Lefebvre analysent ces règles dans un article.

Lire la suite « [HappyNews_Octobre] Activité partielle, Smic en DSN, prélèvement à la source »

[HappyNews_Juillet] travailleurs handicapés, prime PEPA, versement mobilité…

Comme chaque mois, HappyPaie fait le point sur les sujets qui ont marqués les professionnels de la paie. Pour le mois de juin, ce sont les sujets en lien avec les travailleurs handicapés qui ont été les plus consultés.

Viennent ensuite les questions sur le versement mobilité et la prime PEPA.

Enfin, un arrêt au sujet des erreurs répétées en matière de paie qui justifie un licenciement a intéressé les professionnels de la paie.

Bonne lecture !

#1 > Aide à l’embauche des travailleurs handicapés

Dans le cadre du plan « France Relance », le gouvernement donne un coup de pouce aux entreprises et associations pour recruter des personnes en situation de handicap quel que soit leur âge.
Ainsi, pour tous les contrats conclus entre le 1er septembre 2020 et le 31 décembre 2021, les employeurs qui recrutent des personnes bénéficiant de la reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé (RQTH) peuvent recevoir une aide.

Un décret publié au Journal officiel le 1er juillet 2021 prolonge cette mesure jusqu’au 31 décembre 2021.

L’aide concerne les contrats à durée indéterminée ou à durée déterminée d’au moins 3 mois, pour une rémunération inférieure ou égale à 2 fois le smic, soit moins de 3 109 € bruts par mois. Le salarié ne doit pas avoir appartenu aux effectifs de l’employeur depuis le 1er septembre 2020 pour un autre contrat.

Le montant de l’aide s’élève à 4 000 € maximum par salarié sur un an. Elle est versée par tranche trimestrielle sur une période d’un an, au prorata du temps de travail et de la durée du contrat.

Pour en savoir plus sur cette aide l’embauche des travailleurs handicapés, c’est ici. Lire la suite « [HappyNews_Juillet] travailleurs handicapés, prime PEPA, versement mobilité… »

[HappyNews_MAI] Indemnités journalières, PEPA, frais professionnels…

Comme chaque mois, HappyPaie fait le point sur les sujets qui ont le plus intéressé les professionnels de la paie. Pour le mois de mai 2021, c’est notre information sur les indemnités journalières qui a été la plus consultée.
Le renouvellement de la prime exceptionnelle d’activité – PEPA a aussi beaucoup intéressé les professionnels de la paie. Troisième sujet chaud : les frais et allocations versés aux salariés. Une décision sur le jour de carence est aussi un sujet qui vous a beaucoup intéressé

Enfin, dernier sujet : l’activité partielle et le fait que la baisse des taux ait été, à nouveau, repoussée.

Bonne lecture !

#1 > Indemnités journalières de sécurité sociale : du nouveau

C’est désormais le revenu d’activité antérieur qui sert pour le calcul de l’indemnité journalière de sécurité sociale (IJSS).

Les règles de reconstitution du salaire, lorsque l’assuré n’a pas perçu de revenu pendant tout ou partie de la période de référence, sont modifiées.

C’est la loi n°2019-1446 du 24 décembre 2019 de financement de la sécurité sociale pour 2020 qui a apporté des aménagements en matière d’indemnisation des arrêts de travail. Ces aménagements concernent à la fois le régime général de la sécurité sociale et le régime agricole.

De plus, le décret du 12 avril 2021 précise ces dispositions. Ces dispositions intéressent les employeurs devant calculer le complément de salaire légal ou conventionnel. Lire la suite « [HappyNews_MAI] Indemnités journalières, PEPA, frais professionnels… »